Réflexologie endo-nasale / Sympathicothérapie

Le fonctionnement

La Sympathicothérapie est une technique naturelle utilisant les zones réflexes endo-nasales (à l’intérieur du nez) pour corriger les déséquilibres du système neurovégétatif,  qui s’agit indépendamment de notre volonté (orthosympathique et parasympathique – d’où ce nom « étrange »).

La sympathicothérapie agit sur la troisième branche du nerf trijumeau en influençant le système neurovégétatif  avec des conséquences réflexes à distance. La stimulation de certains points ou de certaines zones du nez par un stylet métallique,  permet de soulager plus particulièrement certaines pathologies liées au stress ainsi que les pathologies fonctionnelles diverses.

L’utilisation de différentes  huiles essentielles en fonction de l’effet recherché amplifie la stimulation.  

Les résultats,  peuvent être immédiats, mais deux à trois séances sont la plupart du temps nécessaires pour ressentir un réel mieux-être. 

Comment se déroule une séance de sympathicothérapie

Tout d’abord je me renseigne sur votre état de santé en général. Après être confortablement installé, allongé, la tête soulevée on introduit tout doucement un stylet dans les différents cornets du nez. On commence par le cornet supérieur, on stimule et on le retire, puis on passe au cornet moyen, on stimule et on retire, puis le cornet inférieur…

Le cornet supérieur correspond aux fonctions nerveuses, le cornet moyen aux fonctions cardio-respiratoires et enfin le cornet inférieur à la fonction digestive.

Indications

  • Problèmes  ORL : otites, sinusites, laryngites, rhinites allergiques, bourdonnements d’oreilles …
  • Affections circulatoires : hypertension artérielle, maladie de Raynaud, jambes lourdes, varices…
  • Difficultés digestives : constipation, diarrhée, colites, brulures d’estomac…
  • Affections endocriniennes : douleurs menstruelles, cycles instables...
  • Affections diverses : insomnie, anxiété, angoisse, hyperémotivité,  céphalées, migraines, spasmophilie, impuissance, frigidité, obésité, boulimie …

Les contre-indications

  • Irritations  nasales : polypes, névralgie faciale, épistaxis (saignement du nez)
  • Grossesse
  • Maladies neuro dégénératives
  • 1er jour des règles
  • Allergie en crise